Meigou polo, plat iranien découvert avec Degust & Co

Grâce à Degust & Co que je remercie vivement, j’ai pu assister à un cours de cuisine iranienne dans le cadre de la Foire de Lyon. Etant revenue d’Iran il y a un peu moins d’un an, j’étais ravie d’avoir l’occasion de retrouver certaines saveurs.

 

Degust & Co est une jeune start up née il y a deux ans de la volonté d’une jeune femme passionnée d’oenologie, Valérie, rejointe depuis par Jennifer.

Il s’agit « de la première marketplace qui réunit les pros de la gastronomie et qui permet de réserver en ligne son évènement gourmand. Présent dans toute la France, Degust & Co vient de passer la barre des 200 artisans-animateurs référencés! Ces sommeliers, maîtres-chocolatier, biérologues ou chefs, tous passionnés du bien boire et bien manger, travaillent des produits de qualité. 

Concrètement, il suffit d’indiquer sa ville et de parcourir tous les ateliers disponibles à la réservation près de chez soi. Pour les groupes, il est possible aussi d’organiser une soirée sur mesure à domicile ou chez l’un des animateurs référencés » (copier-coller du communiqué de presse). Depuis sa création, Degust & Co a rassemblé plus de 600 clients. 

Ce jour-là, c’était Mojgan, originaire de Shiraz,  qui officiait. 

Souriante, elle présente la recette aux 5 participants du jour : 3 copains (2 filles et un garçon), Parvine, une iranienne et moi. Il s’agit d’un riz (polo) basmati aux crevettes (meigou) avec raisins secs, noix et épices.  C’est une recette du Sud de l’Iran (là où l’on trouve des crevettes) qu’on fait régulièrement à la maison. D’ailleurs Parvine, qui elle vient de Téhéran, donc du Nord,  ne connaissait pas. Par contre, je retrouve plusieurs ingrédients goûtés (voire ramenés) lors de mon séjour : le concentré de grenade, les noix, le piment. Passons à la recette. 

Ingrédients : moyennes et petites crevettes décortiquées, noix ce muscade, riz basmati, sel, oignons, huile tournesol, raisins secs bruns, raisins secs blonds, cranberries séchées, noix, curcuma en poudre, piment, concentré de grenades

Faire tremper le riz basmati dans de l’eau. Saupoudrer de sel. 

Eplucher et émincer les oignons. Verser un peu d’huile dans une poêle, faire fondre les oignons.

Ajouter le curcuma. Mélanger.

Ajouter les crevettes égouttées. Raper de la noix de muscade. Mélanger.

Ecraser les noix.

Emincer les cranberries. 

Ajouter dans la poêle contenant les crevettes, les raisins secs, les cranberries, les noix, le piment, le concentré de grenades. Mélanger. Réserver au chaud. 

Faire bouillir de l’eau. Ajouter du curcuma. Verser le riz et faire cuire. Egoutter.

Remettre un peu d’huile dans la casserole ayant servi à faire cuire le riz et faire chauffer. Remettre le riz dans la casserole.

Couvrir et laisser cuire à feu doux. Le riz cuit à la vapeur. Dans un plat, verser la moitié du riz, ajouter les crevettes puis reverser du riz et finir par les crevettes. 

On s’est régalé avec ce qui restait au fond de la casserole : le tadig, littéralement « le fond de marmite », en l’occurence du riz qui a légèrement attaché et qui croustille sous la dent.

Tout le monde a été conquis et se promet de refaire cette recette à la maison. Bien sûr, nous avons aussi réalisé un dessert.. A suivre. 

Related posts:

1 Comment

Laisser un commentaire