La Table du Comté #1, table éphémère goûteuse et généreuse

L'entrée du Chef Romuald Fassenet

L’entrée du Chef Romuald Fassenet

Je vous avais annoncé l’opération La Table du ComtéJusqu’à présent on en parlait, maintenant nous sommes au coeur de l’action, entendez la dégustation et la découverte de l’utilisation de ce fromage (l’un des préférés des français) par toute une kyrielle de chefs prestigieux: de Guillaume Monjuré à Jean Sulpice en passant par Davy Tissot, Joseph Viola, Romuald Fassenet, Takao Takano, Audrey de Pouilly sans oublier Tabata Bonardi, Florent Ladeyn, le sommelier Fabrice Sommier ainsi que Sébastien Bouillet qui reçoit tout ce petit monde « chez lui ». Cela fait presque 3 jours que je suis plus ou moins cet évènement et l’on peut dire d’ores et déjà que c’est une formidable réussite. Le lieu est splendide, le public et les invités sont ravis, les chefs sont « aux petits oignons » pour tous, disponibles, chaleureux, contents de ce partage. Bravo aux organisateurs et un immense  merci pour ces moments gourmands.

Tout a commencé par l’inauguration il y a quelques jours. Cela se passait chez Sébastien Bouillet, dans son bâteau-école, lieu superbe, aménagé pour l’occasion et investi par l’Interprofession du Comté. Les murs se sont ornés de grands panneaux évoquant  le Massif du Jura et la fabrication dudit fromage,

décor

même la décoration  était au diapason

Table du Comté 3

ainsi que l’enseigne

Table du Comté 0

à tel point qu’une copine qui habite quelques allées plus loin, me disait que dans le quartier on a cru que Sébastien Bouillet avait vendu son affaire…Cela a fait sourire l’intéressé.

Dès l’entrée, on est accueilli dans l’univers Comté.

Comté 2

Le maître des lieux, Sébastien Bouillet,  dit quelques mots en compagnie du  Président de l’Interprofessionnel du Comté Claude Vermot-Desroches.

S. Bouillet 3Dans l’assistance, des chefs, ici Laurent Bouvier, Président des Toques BlanchesLyonnaises

L. Bouvier

des journalistes et personnalités des média, des photographes, des personnes de la filière Comté bien sûr,  des passionnés de cuisine, quelques blogueurs. On reconnait les deux lyonnais de Masterchef 2013,  Marc et Philippe que vous retrouverez ce soir sur vos écrans. D’une grande gentillesse et d’une passion sans faille pour la cuisine.

Marc

Sébastien Bouillet avait préparé de petites douceurs, avec ou sans Comté mais délicieuses.

amuse bouche 3

Evidemment, cela ne pouvait finir sans macaron dont un macaron Comté/framboise.

amuse bouche 6

Tout le monde s’est quitté enchanté et se félicitait de cette initiative. La Table du Comté qui pour sa première édition a choisi de faire escale à Lyon est amenée dans les mois à venir à parcourir la France. Vous en entendrez parler, c’est certain.

Le lendemain, ateliers pour les enfants et place au grand public (la plupart des animations n’étant en effet  accessibles que sur réservation) lors d’un après-midi animé par Tabata Bonardi, toujours aussi souriante et remarquablement zen alors qu’elle ouvre dans quelques jours Marguerite Restaurant, restaurant dont la direction lui a été confiée par  Paul Bocuse,

Tabata 2

et Florent Ladeyn, oui, oui celui de Top chef,  absolument charmant

Florent 6

qui lui,  ouvre son deuxième établissement , le Bloempot (pot de fleurs en flamand) à Lille à la mi-novembre.

Tabata avait préparé de mini mille feuilles Comté/potiron

DSC_0007du Comté aux noisettes

DSC_0028du Comté au genièvre sur du pain noir

DSC_0027du Comté/radis noir

DSC_0029et même du Comté avec du chocolat

DSC_0018Tout était délicieux. Toujours avenante, elle expliquait à petits et grands le pourquoi et le comment de ces associations.

Florent, quant à lui,

Florent 2

nous guide dans la dégustation (il vaut mieux respecter un ordre car les saveurs s’intensifient au fur et à mesure). On commence par du Comté, citron confit et oxalis (cueilli le matin même autour de chez lui nous précise-t-il)

DSC_0002s’ensuit du Comté/café moulu et fleur de sel, de quoi réveiller les papilles, puis un voile de  Comté sur une framboise,  sur lequel,  au moment de la dégustation,  Florent râpe une betterave crue, cela pour le côté « terre » auquel il est si attaché.

DSC_0021

Il s’excuse presque du choix suivant : des choux au sarrasin garnis  au Comté. Pourtant le mariage est parfait.

DSC_0001

C’est un véritable bonheur d’entendre ces deux jeunes chefs expliquer et  présenter leur choix. Le public est ravi d’autant que le lieu est suffisamment vaste pour que chacun puisse se sentir presque en tête à tête avec ces deux jeunes gens talentueux.

Ils seront de nouveau là demain samedi 5 octobre après-midi. Courrez-y!. Vous ne le regretterez pas.

Adresse : 5 rue de Nuits 69004 Lyon (plateau Croix-Rousse)

Suite à venir dans de prochains billets  : le déjeuner proposé par Guillaume Monjuré (Le Palégrié, Lyon) et le dîner assuré par Romuald Fassenet (Château de Mont-Joly, Sampans, MOF 2004, 1 étoile au Michelin). Deux moments inoubliables aussi bien pour les émotions gustatives que pour la bonne humeur, la générosité et la disponibilité des chefs. Excellente adresse que cette table d’hôtes éphémère.

Pour rappel :

De quoi parle-t-on? le Comté est un fromage au lait cru à pâte pressée cuite, son terroir est le Massif du Jura . Il existerait depuis plus de 1000 ans, l’idée étant de trouver un moyen de faire  « fructifier » le lait afin d’avoir de la nourriture pour l’hiver, d’où ces meules qui atteigne les 40 kg. Chaque jour le Comté est élaboré dans 160 petites fromageries appelées aussi « fruitières ». C’est le premier fromage AOP (reconnaissance européenne) français en tonnage.   Il bénéficie de l’appellation AOC (reconnaissance nationale) depuis 1958.

Quelles vaches? des Montbéliardes en grande majorité.

Durée de l’affinage? de 4 mois (minimum légal) à 12,15, 18 voire .. 24 mois, la moyenne étant de 8 mois.

En savoir plus? c’est ICI.

Related posts:

2 Comments

  • octobre 4, 2013

    Anne-Liesse @ Bulle & Blog

    Ça avait l’air bien chouette, cette dégustation avec Tabata Bonardi et Florent Ladeyn. Leurs associations avec le Comté me plaisent bien.

    J’ai hâte de lire les menus et tes impressions des repas proposés par Guillaume Monjuré et Romuald Fassenet maintenant !…

    A bientôt !

  • […] y a quelques jours, je vous parlais de la Table du Comté sous deux aspects : le volet « VIP, people, média.. » avec […]

Laisser un commentaire