Carpacccio de melon au fenouil et huile d’olive de la maison Nicolas Alziari

Un de mes partenaires, que je remercie, la maison française Nicolas Alziari, moulinier depuis 1848 et 1er producteur de la Côte d’Azur, m’a envoyé un de leurs produits, à savoir une bouteille d’huile d’olive.  A charge pour moi de l’utiliser dans une recette. Du fenouil au jardin , des melons sur tous les étals, la chaleur, autant de raisons s’il en faut pour cette entrée fraîche et goûteuse : un carpaccio de melon au fenouil et huile d’olive.

J’ai été agréablement surprise par le packaging (sauf la couleur violette, mais c’est très subjectif et les autres packaging sont multicolores) : une boîte métallique cylindrique pour protéger la bouteille, des chocs sans doute mais peut-être aussi de la lumière. Effectivement, la bouteille,  qui pourrait être à un joli flacon de parfum, est translucide. J’ai eu aussi l’agréable  surprise de trouver un joli petit bec verseur en liège. 

Un mot sur ce grand cru tel que le définit la société : « Afin d’obtenir cette cuvée unique, la maison Nicolas Alziari a récolté à la main, sur ses domaines des olives issues d’oliviers plusieurs fois centenaires de variété « cailletier ». Pour ce produit d’exception, nous n’avons prélevé que la « fleur d’huile ». Ce nectar ne peut être obtenu que dans notre moulin qui utilise une méthode quasiment disparue dans le monde. Ce savoir faire qui consiste à broyer lentement les olives afin de pouvoir en extraire son huile. Ainsi, l’absence de pression permet à cette technique rare, au rendement très faible, une plus grande concentration d’arômes. Garante des valeurs traditionnelles les plus nobles, la maison Nicolas Alziari porte en elle l’assurance de la qualité et de la pérennité« .  

Bien évidemment, j’ai goûté cette huile pure. Douce dans un premier temps, pas du tout amère mais un tout petit peu astringente au bout de quelques secondes. Mais tout cela est une question de goût bien sûr. 

Revenons à la recette. 

Ingrédients : un melon, des graines de fenouil, du fenouil, de l’huile d’olive Nicolas Alziari « cuvée fleur de siècles », du poivre

Eplucher le melon et le tailler en lamelles avec une mandoline (ou si c’est plus facile, ne pas éplucher pour le passage à la mandoline et enlever au ciseau ou au couteau la peau des lamelles). Disposer les lamelles dans une assiette. Parsemer de graines de fenouil. Arroser d’huile d’olive Nicolas Alziari. Parsemer de poivre. Recouvrir d’un film alimentaire et laisser reposer au frais au moins 1 h. Décorer avec des fleurs et des pluches de fenouil.

Une version salée qui a fait l’unanimité et rempli ses promesses grâce à  cette « marinade ».

2 Comments

  • août 8, 2017

    laura

    ce carpaccio a l’air excellent ! belle présentation

  • août 15, 2017

    Flo

    Encore une belle entrée fraîche et alléchante.

Laisser un commentaire