Le bio à portée de tous, le pari lancé par E. Leclerc et sa marque Bio village

bio-village-jaime-2Lors d’une présentation presse de la gamme Bio village  (gamme emblématique de Marque Repère) j’ai pu,  en discutant avec certains responsables en savoir un peu plus sur ce défi lancé depuis quelques années : rendre le bio accessible au plus grand nombre. Sachant que la France est le 3ème pays consommateur de produits bio au monde (après les USA et l’Allemagne), l’enjeu est de taille. Pari tenu? A quel prix (question à prendre au sens propre et au sens figuré)?

« J’ai toujours défendu l’idée que chacun devait pouvoir contribuer à l’avenir de la planète en adoptant simplement sa consommation, sans vider son portefeuille  » affirme Michel-Edouard Leclerc

bio-village-tele-3

L’accueil fut chaleureux,
bio-village-boissons-2

les locaux vastes et accueillants, 

bio-village-public-1

la présentation attractive : vrais faux rayons de supermarché, on est dans l’ambiance.

bio-village-epicerie-1

Un buffet nous est proposé, réalisé uniquement à partir des produits Bio village : crackers en apéritif

bio-village-sables-parmesan-2

accompagnés de vins et jus de fruits,

bio-village-liquide-1

puis velouté de courgettes et salade d’automne aux légumineuses, poulet grillé, petits légumes et herbes fraîches. C’était délicieux.

bio-village-buffet-2

En dessert, des moelleux au chocolat et des cookies faits sur place. 

bio-village-cookies-1

D’ailleurs un atelier nous propose de faire nous même notre préparation de cookies et de les emmener pour les faire cuire à la maison.

bio-village-cookies-2

Les enfants ont été aussi accueillis pour des ateliers « plantations ». 

bio-village-bottes

Evidemment, j’étais un peu chagrinée par la présente d’huile de palme dans la pâte à tartiner mais la récolte s’est faite parait-il sans déforestation excessive. 

bio-village-pate-tartiner-1

Autre interrogation autour de la notion de « locavore ». En effet, les fruits et légumes viennent en majorité d’une centrale d’achat. Bien sûr chaque gérant a toute liberté de travailler avec des producteurs locaux. 

bio-village-cageot-1

L’idée maîtresse est la suivante : proposer aux consommateurs des produits bio, en moyenne 30% moins chers que ceux de marques nationales.

J’ai voulu aller voir sur place dans l’un des magasins Leclerc.

Exemple avec la confiture de fraises,
conf-fraises-bio-village

les galettes,
galette-bio-village

les lentilles,
lentilles

pâte à tartiner.
pate-tartiner-bio-village

la sauce tomate, 
sauce-tomate

Effectivement, on constate un prix moindre sur les produits Bio village par rapport à la plupart des marques.

Bio village, c’est en résumé : 
img_2557

Je me suis plus particulièrement intéressée au domaine de l’alimentaire, mais d’autres gammes existent dans l’univers de la vie quotidienne : Uni vert pour la maison, Mots d’enfants pour l’hygiène et l’alimentation des jeunes enfants, Naïa pour le rayon beauté et cosmétique

bio-village-naia

Si effectivement, l’attrait du prix permet d’attirer au bio un nombre de plus en plus croissant de consommateurs, on ne peut que s’en réjouir… Il semblerait d’ailleurs que la part de bio dans les magasins Leclerc ne cesse de croître. Bonne nouvelle…

Related posts:

Laisser un commentaire