8 mars, Journée de la femme, direction : Népal

Népal avril 2012 175

Régulièrement depuis plusieurs années,  je publie à l’occasion du 8 mars un billet en hommage aux femmes anonymes que je croise au cours de  mes voyages.

L’année dernière, nous étions avec les femmes ouzbèkes, l’année d’avant avec celles d’Inde du Sud. Il y eut aussi les marocaines ou les petites filles et femmes maliennes auxquelles il m’arrive plus particulièrement de penser à l’heure où le Mali est durement touché par les combats.

J’ai toujours eu l’impression, que ce soit au Mali,  en Inde,  au Vietnam, au Népal ou ailleurs que les femmes travaillaient plus que les hommes. Un relent de féminisme m’empêchant d’être objective? je ne suis pas sûre.

Comme ailleurs, j’ai croisé les femmes népalaises souvent lourdement chargées, comme  ici à l’orée du parc de Chitwan presque à la frontière indienne

Népal avril 2012 686

où là dans la région de Nagarkot où nous croisons de petites filles ramenant du fourrage pour les troupeaux.

Népal avril 2012 370

Plus loin à Bandipur, joli village perché à 1300 m d’altitude, les femmes transportent des pierres

Népal avril 2012 425

ou de l’eau dans un ballet incessant.

Népal avril 2012 369

Partout, et à tout âge, elles s’occupent des offrandes

Népal avril 2012 019

comme ici à Patan,

Népal avril 2012 173

ou ici à Swayambhunath, toutes générations confondues

Népal avril 2012 038

Elles travaillent aux champs, Népal avril 2012 424

ou en ville

Népal avril 2012 161

à moins qu’elles ne deviennent moinesses sur les hauteurs de Katmandu, là où se tiennent les tibétains.

Népal avril 2012 403

On les retrouve en train de mendier comme ici à Bhaktapur,

Népal avril 2012 252

ou tentant de glaner quelques roupies en vendant bijoux, bonnets

Népal avril 2012 259

ou foulards aux touristes.

Népal avril 2012 157

Les jours de fête, (c’était le  Nouvel An népalais), elles défilent à la tête d’un orchestre, en costumes traditionnels au milieu de la foule

Népal avril 2012 223

ou se regroupent au détour d’une ruelle, avec leurs instruments, vêtues à l’occidentale.

Népal avril 2012 246

Ce jour-là, les petites filles sont plus particulièrement apprêtées

Népal avril 2012 240

y compris les plus jeunes dans les bras de leurs papas

Népal avril 2012 288

Nous avons entr’aperçu la Kumari devi, « déesse vivante »,

Népal avril 2012 745

petite fille cloîtrée dans son palais de Katmandu depuis l’âge de 3/4 ans jusqu’à sa puberté, parée de bijoux, impassible, emmurée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La prendre en  photo est en principe interdit et des vendeurs de cartes postales assaillent le visiteur aux alentours du palais pour proposer cette image iconique.

Népal avril 2012 747

La Kumari est pratiquement vouée au célibat car l’épouser porte malheur.

Ce n’est pas le cas de cette future mariée que ses parentes parent de bijoux,

mariée

ou fardent.

Népal avril 2012 309

Dans le hameau où nous avons croisé cette petite fille,

Népal avril 2012 348

un petit groupe d’enfants était assis au milieu des près :  c’est l’école. Le tableau est calé par une pierre, les cahiers et les crayons sont dans l »herbe. La « maîtresse » n’est autre qu’une jeune fille plus âgée.

Népal avril 2012 343

Pour l’instant, cette petite fille est un peu jeune pour l’école mais espérons qu’elle pourra poursuivre des études.

Népal avril 2012 355

Related posts:

5 Comments

  • mars 8, 2013

    alegria

    Un bien bel article pour rendre un hommage mérité à toutes les femmes du monde.

  • mars 8, 2013

    Flo

    Bel hommage… tes photos sont très colorées et belles.

  • mars 8, 2013

    Nora

    J’adore ce billet ! C’est vrai quand on y pense que les femmes travaillent plus que les hommes (et chez nous aussi d’ailleurs). Bel hommage que tu fais á toutes les femmes du monde !

  • mars 8, 2013

    ANNE MARIE

    beau reportage, et vive toutes les femmes

  • septembre 16, 2013

    Tina

    Aie aie aie , ces femmes n’ont pas mal au dos ni à la nuque en portant ces lourdes soubiques pleines de trucs ? Les femmes de ce pays travaillent si dure que je pense qu’elles méritent un peu plus de respect non ? Je ne savais pas qu’il existe des « moinesses ». Il est clair que les religions prennent une place très importante dans ce pays. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi on maquille de cette façon ces petites filles, y-a-t-il une raison particulière à cela ?

Laisser un commentaire