Pierre Sang Boyer et Claire Verneil, invités d’Alimétiers

Christophe Tourneux, MOF et Pierre Sang Boyer

Invitée par le service presse (que je remercie ici) d’Alimétiers à un atelier-déjeuner en cuisine, j’ai pu déguster  des recettes conçues  et réalisées par Pierre Sang Boyer et Claire Verneil.

Alimétiers? « les métiers de l’alimentation : pour tous, utiles à tous », selon leur nouvelle signature. « Le secteur alimentaire compte une très grande diversité de métiers. Pour y accéder, des formations permettent aux jeunes de s’insérer durablement dans le monde du travail. Il s’agit d’un de rares secteurs d’activité créateur d’emplois, avec une richesse de postes à pourvoir et ce quels que soient les niveaux de qualification!« . « La campagne 2017 d’Alimétiers a pour vocation d’aller à la rencontre des jeunes et de leur présenter l’attractivité et l’excellence de ses métiers à travers des formations fan leurs régions, qui leur permettront d’exprimer leur potentiel et leur fourniront une réelle voie d’avenir ». (copier-coller dossier de presse). Quelques chiffres : 720 000 emplois en 2016 et plus de 90 000 postes à pourvoir chaque année.

Après les traditionnels discours et témoignages des chefs invités et de quelques  apprentis, place à un apéritif avec une part belle à la charcuterie (rappelons que Christophe Tourneux est charcutier).

Puis nous sommes passés en cuisine pour goûter ce qu’avait concocté Pierre Sang Boyer.

Un oeuf parfait (cuit au four 40 mn à 63°C), avec crumble de chorizo et shiso. Cuit à basse température, l’oeuf parfait est plus tendre et plus onctueux qu’un oeuf dur, plus ferme qu’un oeuf mollet. Son blanc est tremblant et soyeux tandis que son jaune affiche un crémeux coulant.

Une verrine avec crème de maïs, brunoise de betterave rouge et de mangue, oxalis et espuma de cardamome

Du maigre cuit en croûte de sel 

avec une façon très simple d’enlever la peau : en l’enroulant autour du couteau

préparé avec un filet d’huile d’olive et du citron et accompagné d’une feuille d’huître

S’ensuivit des viandes au thym frais, 

goûteuses et parfaitement cuites,  accompagnées de la sauce ssamjam, sauce signature de Pierre Sang Boyer à base de gochuiang (pâte de piment), de doenjang (pâte de soja fermentée). 

S’ensuit une farandole de desserts concoctés par Claire Verneil :

pavlova avec dés de concombre, chantilly au coquelicot et fruits rouges

verrines avec ganache au chocolat noisettes, riz soufflé, crumble cacao, grué de cacao et or alimentaire.

Un bon moment avec des échanges très intéressants. 

Related posts:

Laisser un commentaire