Festival Omnivore, c’est dans quelques jours

Omnivore
Onze ans après ses débuts dans la ville du Havre, le festival Omnivore (aujourd'hui appelé Omnivore World Tour) est devenu un phénomène mondial. 

Durant trois jours, du 6 au 8 mars 2016, la crème de la crème de la cuisine d'avant-garde, se donnera rendez-vous sur la scène de la Maison de la Mutualité pour un show-cooking  l'américaine.

Cette année, les cinq scènes (sucré, salé, artisan, avant-garde et liquide) réuniront pas moins de 110 masterclass et 150 invités qui montreront à un public averti ce qu’ils ont dans le ventre. Parmi les adeptes du festival, Jean-François Piège, Thierry Marx, Anne-Sophie Pic, César et Michel Troisgros ou encore Sébastien Bras ont répondu présents. Face à ces chefs à la notoriété confirmée, quatorze nouveaux venus feront leur entrée sur la scène sucrée et salée. Côté français, Michele Farnesi (restaurant Dilia) et Atsushi Tanaka (restaurant At) défendront les couleurs tricolores en version salée. Pour le dessert, cerise sur le gâteau, la sélection est 100 % française et parisienne, composée de Michael Bartocetti (Shangri-La, Paris), Luc Baudin & Christophe Touchet (Pâtisserie Eugène, Paris), Michael Bolaingue (Arnaud Larher, Paris), Henri Guittet (Glazed, Paris), Christine O’Sullivan (Broken Biscuits, Paris), Nina Métayer (Le Grand Restaurant, Paris) et Guillaume Sanchez (Nomos, Paris).

Sur la scène internationale, ce sera la capitale du Québec, Montréal, qui sera mise à l’honneur. Véritable pouponnière de talents, la ville d’Amérique du Nord se démarque par une cuisine d’auteur qui évolue avec le style de vie de ses habitants. Huit chefs, pâtissiers et artisans seront ainsi présents pour représenter les caribous : Jean-François Archambault (La Tablée des chefs), Charles-Antoine Crête (Montréal Plaza), Alex Cruz et Cyril Gonzales (Société Orignal), Patrice Demers (Patrice Pâtissier), Normand Laprise (Toqué !), Fabien Maillard (Le Lab), Marc Alexandre Mercier (Hotel Herman).

Si le festival Omnivore est aujourd’hui le rendez-vous incontournable de la gastrosphère, pour son fondateur, Luc Dubanchet, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers. « L’Homnivore 2015 a raison : en cuisine, rien n’est jamais acquis. Surtout pas la modernité, le mouvement, l’élan », déclare-t-il dans son édito réalisé en préambule du festival qui commencera, ce dimanche, dans la capitale mondiale de la gastronomie.

Informations pratiques

Les 6,7 & 8 mars 2016 de 9h30 à 18h                          Pass journée à 39€                  Pass 3 jours à 99€
Maison de la Mutualité, 24 rue Saint Victor 75005 Paris

(Copier-coller communiqué Arts & Gastronomie)

Related posts:

Laisser un commentaire