Dès aujourd’hui et pour quelques jours encore, vous pouvez déguster l’Oreiller de la Belle Aurore

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 31 décembre, vous pouvez aller chercher vos tranches d’Oreiller de la Belle Aurore chez la maison Reynon à Lyon, une véritable institution dans le domaine de la gastronomie.

A quand remonte ce fameux pâté? On en trouve trace sous la plume du neveu de Brillat Savarin dans son ouvrage publié en 1882 La table au pays de Brillat Savarin. Brillat Savarin aurait imaginé ce pâté en croûte, au format d’un oreiller, en l’honneur de sa mère Claudine-Aurore Récamier, cousine de Madame Récamier, d’où l’appellation « L’oreiller de la belle Aurore ».

Monsieur Reynon m’expliquait qu’ayant des restes de gibier après les fêtes, l’idée lui était venue de revisiter ce pâté en utilisant  tous ces restes  et en y apportant sa touche personnelle : le pâté est enrichi de lamelles de truffes, de pistaches, de foie gras, de farce etc..On y trouve toutes sortes de viandes : lapin de garenne, chevreuil, veau, perdreau, palombe, pigeon des Dombes, lièvre, poulet de Bresse, faisan, marcassin, caille des Dombes, canard, porc, moelle de boeuf etc.. mises à mariner pendant une douzaine d’heures avant d’être montées entre deux pâtes feuilletées, sans oublier la gelée. Ensuite cuisson pendant une huitaine d’heures.

Seule une dizaine de pâtés de 32 kg chacun environ est fabriquée chaque année dans la semaine de Noël au Jour de l’An, par l’ensemble du personnel de cette illustre maison et certains n’hésitent pas à faire des centaines de kilomètres pour s’en procurer.  Si vous avez l’occasion d’en goûter, n’hésitez pas!

Adresse :

C. Reynon, charcutier traiteur
13 rue des Archers
69002 Lyon
tél 04 78 37 39 08

Related posts:

2 Comments

  • décembre 27, 2012

    Valérie (Franche-Comté)

    Olala ça me parait bine généreux et appétissant
    Bonne journée
    Valérie.

  • décembre 29, 2012

    Lydoue

    Sublime!

    Je profite de mon passage pour te souhaiter une excellente fin d’année, en espérant qu’elle te sera douce…

    A bientôt.

    Lydoue

Laisser un commentaire