Journée de la gastronomie : on s’amuse à table avec une designer

 

La semaine dernière, j’étais invitée à un brunch décalé dans un lieu qui vient d’ouvrir à Paris, plus précisément, qui ouvrira officiellement le 6 octobre prochain : le Purgatoire, rue de Paradis dans le Xè arrondissement : « un loft évènementiel à la croisée des arts culinaires et de l’art contemporain » selon  le dossier de presse, crée par Alain Cirelli.

Mais en préfiguration de l’ouverture officielle, à l’occasion de  la Paris Design Week, s’est tenue pour quelques jours une exposition de la  designer Charlotte Brocard, créatrice du concept : « On ne joue pas à table ». Fous rires et convivialité assurés.

On imagine un peu ce qui nous attend à l’examen de la vitrine avec la table dressée.

Les couverts ont des manches bizarres. Fourchettes…

Cuiller…

Le lieu est très agréable, sur deux niveaux.

En sous-sol, la cuisine spacieuse est équipée d’une grande table puisque ce lieu fera aussi « table d’hôtes ».

Sur cette table, des ustensiles de cuisine connus de tous mais assemblés d’une drôle de manière, donnant le ton de ce qui va se passer à l’étage au dessus.

Une sorte de chaîne de montage à faire des gâteaux, destinée à râper, tamiser, rouler une pâte etc..

A l’étage, commencent à se rassembler les futurs cobayes, il vaudrait mieux dire performers, qui vont se livrer à des petits jeux où il est question de nourriture, d’adresse, de fun etc.. (je précise que tous les protagonistes ont accepté d’être photographiés), alors qu’au mur, une vidéo diffuse les performances passées.

Sur les cimaises, sont accrochés de drôle d’objets, tous en relation avec la cuisine, ici une paire de gants pour deux,

pas très facile pour manger quand deux convives côte à côte mettent chacun une main dans un gant..

Un tablier pour deux,

délicat pour faire une pâte à tarte, puisqu’on a bien deux mains en action, mais deux mains d’individus différents…

Une paire de dés et un jeu de l’oie

donnant des consignes…

Revenons à la salle. Sur le mur, des fourchettes étranges qui préfigurent ce qui va se passer autour de la table..

où chaque participant a devant lui une fourchette montée sur un long manche ainsi qu’une coupelle avec des morceaux de cake aux olives..

L’idée est que chacun doit « nourrir » celui qui est en face.. on peut jouer  entre équipes…

ou en  solitaire..

Une variante, annoncée à l’écran

propose des manches courbes.

Il s’agit cette fois-ci de « nourrir » son voisin..

Tous ces ustensiles sont disponibles.. De quoi égayer vos prochains dîners entre copains.. à moins que vous n’attendiez le réveillon.. Cela pourrait mettre une sacrée ambiance..

Alors, « on joue ou on ne joue pas à table »?

 

 

Related posts:

8 Comments

  • septembre 23, 2011

    Flo

    C’est génial ce délire !!!
    J’adore, fou-rires garantis ?

  • septembre 23, 2011

    Toque et Popote

    Génial! Superbe idée!!!

  • septembre 23, 2011

    melayers.evelyne

    une ambiance assurer un vrai délire bizzzzz

  • septembre 23, 2011

    Valérie ( Franche-Comté )

    C’est vrai que ces journée sont bien ludiques et sympathiques
    Je te souhaite une très belle soirée

    Valérie

  • septembre 23, 2011

    Océane

    ce serait dommage de ne pas en profiter

  • septembre 24, 2011

    Hervé

    une belle adresse que vous nous faites découvrir le lieux à l air vraiment superbe
    bon week end
    herve

  • septembre 24, 2011

    Ça sent beau...

    Assez incroyable ce concept ! Il fallait y penser, va -t-on désormais jouer à table, l’avenir nous le dira.

    A la place des soirées « Pictionnary », ça peut être sympa ?

  • […] t’apprendre » d’Alain Cirelli et de Charlotte Brocard; sur le Blog Cuisine Plurielle.  A très vite pour de nouvelles sensations gourmandes au PURGATOIRE-54 PARADIS […]

Laisser un commentaire