Pâques : faire soi-même ses oeufs ou poules

Pâques approche à grands pas, les devantures des pâtissiers débordent d’oeufs, poules, lapins, chats.. Et pourquoi ne pas faire soi-même ces friandises? Ce n’est pas si compliqué et c’est nettement moins onéreux (prix de revient inférieur à 2 euros).

Ingrédients (pour une cocotte de 13 cm de long sur 11 cm de haut, la cocotte une fois finie pèse 80g)  : 120 g + 60 g de chocolat de couverture, QS chocolat blanc pour le décor

Il faut un peu de matériel : moule (on les trouve dans les magasins pour professionnels, parfois accessibles à tout public), thermo-sonde, pinceau, racloir, réglettes, papier siliconé ou sulfurisé

et du chocolat,  de couverture, bien sûr.

Tout le matériel doit être parfaitement propre et sec.

Pour avoir un résultat satisfaisant, il est impératif de tempérer son chocolat. Les professionnels ont des tempereuses mais il est possible d’obtenir de très bons résultats à la maison en respectant certaines règles.

Le tempérage est l’étape indispensable pour pouvoir travailler le chocolat. Il permet d’obtenir un chocolat uniforme, brillant et sans marbrure. Il évite d’obtenir une texture granuleuse et un aspect blanchâtre. Le chocolat est composé d’une multitude de molècules toutes séparées les unes des autres. Grâce au tempérage elles vont se rassembler à partir de 32°C  et permettre une cristallisation sans blanchiment, la phase de cristallisation débute à 32° C et se poursuit jusqu’à 29°C. On utilisera ici la méthode 2/3    1/3, c’est-à-dire qu’on fait fondre 2/3 de chocolat et on ajoute le 1/3 restant pour faire tomber la température. Tous les paquets de chocolat de couverture comportent au dos du paquet la courbe de température à respecter (qui varie selon les « crus » et selon qu’il s’agisse de chocolat noir, lait, blanc).

Faire fondre un peu de chocolat blanc et avec un pinceau, faire les yeux, la crête, le plumage..

Verser 120 g de pastilles de chocolat dans un cul-de-poule placé sur un bain-marie. Faire fondre la totalité du chocolat. La température ne doit en aucun cas dépasser les 55°C.

Dès que le chocolat est fondu, ajouter, hors du feu,  60 g de pastilles de chocolat et remuer doucement pour faire fondre les pastilles.

Abaisser la température du chocolat jusqu’à obtenir 31°/32°C pour le chocolat noir (30°/31°C pour le chocolat au lait, 28°/29° C pour le chocolat blanc).

Avec un pinceau, passer rapidement une première couche  fine de chocolat sur toute la surface, cela permet d’éviter les bulles d’air.

Ensuite remplir le moule avec le chocolat fondu.

Faire en sorte que le chocolat fondu se dépose partout sur le moule et vider le trop plein de chocolat dans la deuxième partie du moule. Racler ce qui dépasse. Poser le moule à l’envers sur deux réglettes afin que le trop plein de chocolat s’égoutte.

Racler à nouveau si besoin la surface du moule à la jonction des deux parties. Les accoler et les maintenir avec les petites pinces.

Mettre au froid une dizaine de minutes puis laisser dans une pièce froide.

Puis démouler.

Related posts:

26 Comments

  • mars 30, 2010

    Toque et Popote

    Quelle belle poule! Super brillante! Bravo! et merci pour la technique!
    Myriam

  • mars 30, 2010

    Martine PIANFETTI

    Bravo Dominique!
    Que penses-tu du tempérage au micro onde?
    Bises.
    Martine

  • mars 30, 2010

    Mélanie

    Bonjour Dominique,
    wahou! magnifique cette poule, on dirait une achetée! bravo!
    bonne journée,
    Mélanie

  • mars 30, 2010

    angy

    superbe TA poule !!!

    tu ne dis pas où trouves tu le moule? MERCI pour ce billet ….

  • mars 30, 2010

    lilousine

    c’est superbe, comme d’habitude…♥

  • mars 30, 2010

    elo

    et bien! un grand bravo! du travail de pro!!!! les chocolatiers n’ont qu’à bien se tenir!

  • mars 30, 2010

    asmali

    quel travail!!!c superbe!!!
    bonne soirée
    bisous

  • mars 30, 2010

    menus propos

    Beau souvenir!

  • mars 31, 2010

    Sweet Faery

    Très jolie cocotte ! C’est vrai que quand on a le matériel, ça change la vie !

  • mars 31, 2010

    Gourmandenise

    Quelle belle cocotte en chocolat… tu m’en gardes un petit bout ?
    Bises

  • mars 31, 2010

    Mag

    Expliqué comme ça, ça paraît tout simple ! Juste une question cependant, quel épaisseur de chcolat faut-il déverser sur les parois du moule ?
    Bon week-end pascal !

  • mars 31, 2010

    Grain de Raisin

    Excellente idée et joli résultat !

  • mars 31, 2010

    melanie

    whouaaaaa,elle est magnifique!

  • avril 1, 2010

    Silvia

    Elles sont toutes mimi ces cocottes 😉
    Bisous.

  • avril 1, 2010

    Croque Saveurs

    moi, j’ai des petits oeufs de Pâques à croquer…! qui aimeraient bien être couvés par tes jolies poulettes…Bonne soirée

  • avril 1, 2010

    BabyChocolate

    tes poules sont magnifiques bravo

  • avril 2, 2010

    La fourmi des Caraïbes

    J’ai une curieuse envie de chocolat ces temps ci… C’est normal ?

  • avril 3, 2010

    petitegentiane25

    super ! j’en ai fait l’an dernier…et j’en ai bavé ! alors cette année j’ai dit niet ! en totu cas tes cocottes sont comme celles de mon chocolatier ! bravo et joyeuses Pâques !

  • avril 4, 2010

    flexipaninie

    Tu es une vraie artiste !!! çà se confirme!!!
    Joyeuses Pâques!!!

  • avril 5, 2010

    ilo

    Elles sont très belles ces cocottes ! ca donne envie de les faire soi-même ! joyeuses pâques à bientôt

  • avril 5, 2010

    Valérie

    Je me régale pailles & pupilles
    Bizes

  • avril 6, 2010

    Lexibule

    Félicitations!! Un vrai chef d’oeuvre;)

    Bon mardi:))xxx

  • avril 10, 2010

    ansophil

    magnifiques!! tu sais que je n’ai toujours pas ta newsletter….alors je suis venue ce soir pas hasard…..
    bravo à toi !! bizz

  • avril 11, 2010

    chloe

    Ouahh, c’est tres impressionant, bravo !!

  • mai 1, 2010

    michelle

    bravo pour la technique. belles réalisations. bonne journée

  • février 14, 2012

    Armena

    I was srtuck by the honesty of your posting

Laisser un commentaire