Sonia Ezgulian offre une recette inédite pour le jeu Sucré devient salé édition #3

Millefeuille de sardines à la figue,

une recette inédite de Sonia Ezgulian

sardinesfilantesCAAFQN61

crédit photo. : Emmanuel Auger

Quand j’ai su que j’avais en charge l’organisation de l’édition #3 du Sucré devient salé et vice versa (initié par Lolotte), j’ai eu envie de demander à une personnalité d’être la marraine de cette édition. 

sucre sale

Un nom m’est immédiatement venu à l’esprit, celui de Sonia Ezgulian

Nous habitons la même ville et j’ai eu l’occasion de la croiser à plusieurs reprises, que ce soit dans son ancien restaurant l’Oxalis, sur un espace Slow Food alors que j’animais des démonstrations culinaires sur le stand voisin, dans une librairie lors de la présentation d’un de ses derniers ouvrages, indirectement dans une exposition consacrée au célèbre botaniste Pierre Poivre sur lequel j’ai été amenée à travailler (l’ouvrage de Sonia : Sur la route des épices, une cuisinière dans le sillage de Pierre Poivre aux Editions Stéphane Bachès est en bonne place dans ma bibliothèque), etc…

Malgré sa notoriété, les sollicitations diverses dont elle est l’objet, ses multiples projets et activités (suivre les aventures des Sardines filantes est extrêmement jubilatoire), Sonia a immédiatement dit oui avec une grande simplicité. Qu’elle en soit ici, publiquement remerciée.

Elle a tenu à offrir pour le jeu une recette inédite, un Millefeuille de sardines à la figue, "rien que pour nous", selon sa propre expression…Savourons cette recette…

Ingrédients (pour 4 personnes) : 3 boîtes de sardines au citron La Belle Iloise, un paquet d’Oboles de Lucerne (Albert Ménès) au cumin des prés, 4 figues violettes très mûres, une dizaine d’olives noires dénoyautées, une cuillerée à café d’huile d’olive, une cuillerée à café de vinaigre balsamique, un petit poivron vert corne de boeuf, un petit oignon rouge.

Commencez par émincer finement le poivron vert et faites-le confire doucement dans une poêle avec un peu d’huile d’olive.

Mixez la chair des figues violettes, les olives noires, l’huile et le vinaigre. Assaisonnez de poivre fraîchement moulu.

Egouttez les sardines sur du papier absorbant, ouvrez chaque poisson en deux puis coupez trois tronçons dans chaque filet.

Au moment de passer à table, montez le millefeuille.

Déposez un peu de figues mixées sur l’assiette, deux Oboles de Lucerne ( ce sont des gaufrettes d’apéritif terriblement croustillantes et délicieuses) , encore un peu de figues mixées, deux ou trois tronçons de sardines, un peu de poivron vert confit, de la figue mixée et renouvelez l’opération deux fois encore pour obtenir un millefeuille à trois niveaux.

Terminez avec un peu d’oignon rouge finement émincé et un soupçon de fleur de sel (sur la photo il s’agit d’un sel noir de Hawaï).

On sert le millefeuille avec une salade de roquette ou de pourpier.

Related posts:

26 Comments

  • septembre 3, 2007

    angebleu57

    Et bien, c’est une jolie recette pour un jolie cadeau! Encore merci! A bientôt!

  • septembre 3, 2007

    Choupette

    Je savoure, je savoure! C’est vraiment gentil de la part de Sonia Ezgulian!

  • septembre 3, 2007

    Flo

    Splendide !!! Quelle recette !!!

  • septembre 3, 2007

    Papilles&Pupille

    Quelle merveilleuse recette et quelle belle photo. Merci Sonia et merci Dominique.

  • septembre 3, 2007

    bergeou

    Quelle délicate attention !

  • septembre 3, 2007

    Myrtille

    Coucou Dominique, c’est la gentille Sonia qui m’a dit de passer par ici ! Miam !!! Quel talent ! Bravo Sonia et la photo d’emmanuel est magnifique 😉
    Je reviendrais bientôt ! Pour encore plus de délices …
    Sinon, je suis désolée mais je ne me sens pas à la hauteur pour concourir !!!

  • septembre 3, 2007

    henriette

    Je suis sidérée, comment peut-on manger une chose pareille, par quoi pourrait-on commencer? On pourrait se poser une question : est-ce d’abord le goût qui compte dans la cuisine ou est-ce le visu tout simplement ? Posez-vous la question vous le mangerez comment cette chose là, en enlevant d’abord la sardine, ou en enlevant l’obole, car je ne pense pas qu’on pourrait découper avec un couteau tout cela, je trouve que les bloggeuses dérapent en ce moment et se prennent tous et toutes pour des grands chefs. Je visitais les blogs pour trouver des recettes à faire mais c’est de plus en plus compliqué, je reviens vers marmiton.org, au moins les commentaires ne sont pas de connivence comme ici.

  • septembre 3, 2007

    lacath

    Ben dis donc, après une recette pareille je n’oserai jamais t’envoyer ma participation… Remarque, elle conviendrait sans doute à notre amie Henriette…
    Bisous!
    Cath

  • septembre 3, 2007

    chantal33

    Une petite merveille aussi bien gustative que visuelle! si ça ne se découpe pas au couteau, pas de pb…j’y mets les doigts ;-))

  • septembre 3, 2007

    Lolotte

    Mignon comme tout bien que la figue ne remporte pas mes faveurs. La sardine sauve tout, je l’adore! Une belle recette qui cloturera les « marrainages »…

  • septembre 4, 2007

    Myrtille

    Comme promis, mon petit billet est en ligne, avec l’aimable accord d’Emmanuel pour la publication de sa photo : http://fruit-des-bois.com/le_blog_des_etageres/archives/178

    bonne chance à tout le monde !

  • septembre 4, 2007

    Minouchka

    Je n’aurais jamais pensé associer la figue avec de la sardine, ce fruit si prestigieux qui se marie avec le foie gras !
    Très tentant! et tu as osé … BRAVO

  • septembre 4, 2007

    Chris

    Très joli mille-feuille avec une association que je n’aurais jamais osée!!

  • septembre 4, 2007

    Chrystel

    Recette et photo magnifique. Je n’y résiste pas.
    Chrys

  • septembre 4, 2007

    Valérie

    Alors comme ça, on fait des commentaires de connivence chez toi !? Il faut qu’Henriette apprenne à lire, car cette recette est aussi raffinée et originale que simple ! Si on sait ouvrir une boîte de sardines et un paquet de pistoles ! 😉 Cela étant dit, je préfère ne pas être prise en photo en train de la manger ! ;-))
    Ma recette est virtuellement prête, mais il me manque un ingrédient que j’aurai la semaine prochaine !

  • septembre 5, 2007

    Hélène (Cannes)

    Ouh ! Les passions se déchaînent, encore une fois ! Moi, je trouve cette recette très belle. Il faudrait quand même que je goûte car figues et sardines en boîte, je n’aurais pas pensé à les associer. Mais enfin pourquoi pas ? j’ai découvert Sonia Ezgulian à Lyon il y a quelques années par le biais d’un petit bouquin sur lequel je m’étais tout de suite jetée,  » 30 pique-niques et gamelles », un vrai bijou …
    Et ceci n’est pas un « commentaire de connivence » ! Oh, et puis que ceux à qui nos blogs ne conviennent pas ne viennent pas les lire, zut !
    Allez, gros bisous et bonne journée :o)
    Hélène

  • septembre 5, 2007

    stef

    très belle recette!!

  • septembre 5, 2007

    Ranjiva

    J’adore les sardines, surtout au citron c’est très bon, très belle recette.

  • septembre 5, 2007

    Flo Bretzel

    Merci pour cette belle recette. J’espère bien aller goûter un jour la cuisine de Madame Ezgulian à Lyon.

  • septembre 6, 2007

    danssonjus

    Trés jolie photo…
    Bravo !

  • septembre 6, 2007

    pascaloue

    je ne trouve pas de mots, extraordinairement magnifique, trés artistique, superbe, bravo !

  • septembre 10, 2007

    Bige

    L’idée d’associer des figues à des sardines ne me serait pas venue spontanément mais de là à qualifier cette composition de « chose-là »… Même si de telles recettes ne font pas partie de notre quotidien, il faut savoir quelquefois sortir des sentiers battus, oser… Sinon, on reste sur Marmiton (que j’aime d’ailleurs beaucoup…) et on n’en bouge plus !
    Ma recette étant publiée ici : http://lacuisinedebige.canalblog.com/archives/2007/09/09/index.html
    Je pense qu’elle ravira Henriette : plus simple, convenue et classique, y’a-pas !!!!

  • septembre 10, 2007

    babali

    Un seul mot : superbe !

  • septembre 11, 2007

    Bige

    Ah !!! Je savais bien que je n’avais pas rêvé…

  • septembre 11, 2007

    mounet47

    rien à redire , pour moi c’est ça un grand cuito !
    et cette recette me plait beaucoup sauf que j’essayerai avec autres chose que des oboles ( je doute d’en trouver par chez moi
    au fait , j’ai failli oublier le jeu ( quelle mémoire ) et il ne me reste que 15 jours pour plancher : dur dur !!!

  • septembre 24, 2007

    Cocotte

    Figue-sardines, c’est une chouette association de produits que j’adore, ça me donne des idées…Jolie réalisation.

Laisser un commentaire